Cambriolé ce dimanche pendant la défaite du PSG face à Nantes (1-2), Angel Di Maria a revécu un épisode qu’il avait subi lors de son passage à Man United

La soirée de ce dimanche 14 mars a été particulièrement difficile pour Angel Di Maria. Pas tant pour la défaite concédée par le Paris Saint-Germain face au FC Nantes (1-2) dans le cadre de la vingt-neuvième journée de championnat, que pour le cambriolage dont lui et sa famille ont été victimes durant la partie.

Un épisode qui rappelle de très mauvais souvenirs à l’Argentin, déjà cambriolé à son domicile, du temps où il évoluait à Manchester United.
Voir aussi : Le père de Marquinhos agressé pendant le cambriolage
Une péripétie qui avait particulièrement choqué la femme du joueur, alors que leur fille, tout juste âgée de deux ans, n’allait pas bien. Angel Di Maria n’en était pas sorti indemne non-plus. Comme il l’expliquait en 2015 au Parisien lors de son arrivée au PSG, il avait vécu ce cambriolage mancunien comme un véritable traumatisme.

Ce fût d’ailleurs l’une des raisons majeures de son départ de Manchester United, lui qui n’avait jamais réussi à s’acclimater à l’ambiance anglaise. Ramené à son passé Six ans après son arrivée au Paris Saint-Germain, Angel Di Maria a été brusquement transporté dans le passé et ramené à ce traumatisant épisode mancunien.

Ce dimanche, à l’inverse de la tentative de cambriolage de Manchester, il n’était pas avec sa famille. Sa femme, Jorgelina Cardoso, a été particulièrement choquée, même si selon les premiers témoignages recueillis par RMC, « il n’y aurait pas eu de face à face avec les cambrioleurs ».

Jemas

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s