Les enseignants de la province du sud-kivu, Nord-Kivu, du Tanganyika menancent d’entamer une grève sèche dès la prochaine rentrée scolaire prévue pour le 04 octobre prochain sur toute l’étendue de la République Démocratique du Congo.

Au sortir d’une assemblée extraordinaire tenue, le jeudi 23 Septembre dernier à l’école primaire Matendo, dans la ville de Bukavu, ces enseignents ont dénoncé la mauvaise conditions des vies des éducateurs congolais en dépit de leur sacrifice consentis pour la bonne éducation des prochains cadre de ce pays.

Ces professionnels de la craie blanche, exigent 750 dollars américains comme salaire pour l’ enseignant le moins gradé et le payement des enseignants nouvelles unités avant de reprendre le chemin de l’école.

A défaut de répondre à ces conditions, les enseignants promettent boycotter la prochaine rentrée scolaire et mettent en garde tout chef d’établissement qui ira à l’encotre de la décision de l’assemblée.
« les enseignants en assemblée extraordinaire décident de reprendre le chemin de l’école que par le respect des nos revendications. Le gouvernement congolais doit améliorer nos conditions des vies» a indiqué un enseignement participant au micro de tamtam-news.net.

Signalons que la prochaine rentrée scolaire est prévue pour le 04 Octobre prochain, et ce, après une année pleine des difficultés liées à la pandémie de la Covid19 et la précarité de la situation sécuritaire à l’est du pays.

Pour le moment, les finalistes, les autorités et les familles attendent les résultats des examens d’etat, soit la publication.

La Rédaction

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s