Depuis l’annonce faite par le gouvernement en date du 02 Mars , celle de rendre la vaccination obligatoire pour les voyageurs, le nombre des personnes vaccinées a augmenté et l’assouplissement de quelques mesures à la lutte contre la Covid-19, notamment la levée du “couvre-feu”, a rendu la population congolaise responsable.

La République démocratique du Congo, dit le docteur Muyembe, cours les risques suite à l’augmentation des cas dans des pays voisins comme la Zambie qui jusqu’au jour d’aujourd’hui a plus de mille cas par jour.

Le secrétariat technique de la lutte contre la pandémie de Coronavirus, par le truchement de son coordonnateur, le professeur Dr. Jean Jacques Muyembe a, au cour d’un point de presse hebdomadaire tenue ce mercredi 02 février 2022, démontré aux professionnels des médias le risque que court la République démocratique du Congo face à ce virus mondial.
Il demande aux personnes impliquées dans la sensibilisation de la population à se faire vacciner mais aussi a félicité la population dans le respect des gestes barrière.

“La RDC est dans l’accalmie totale et je félicite la population s le respect des gestes barrière. Le plus grand risque c’est lorsque nos voisins sont toujours dans l’augmentation des cas comme la Zambie qui a plus de mille cas par jour, au moment où la RDC est dans moins cent cas par jour. Nous sommes stigmatisés et obligés d’avoir la carte de la vaccination pour aller en Europe, Amérique où en Asie, voilà pourquoi cette décision est bonne pour rendre obligatoire la vaccination pour le voyageur”, a déclaré Dr.Jean-Jacques Muyembe coordonnateur du secrétariat technique de la lutte contre la pandémie en Coronavirus en République démocratique du Congo.


Par ailleurs, il précise que la RDC se prépare pour faire face à la cinquième vague qui s’annonce dans les mois qui suivent tout en préservant les équipements nécessaires et une prise en charge importante.

Dans le souci de faire taire les doutes dans l’opinion publique sur la problématique du vaccin, Dr Jean-Jacques Muyembe a clairement demandé à chaque congolais d’opérer son choix sur les cinq vaccins dont dispose le pays actuellement,il s’agit de : Astrazeneca, Moderna, Pfizer, Jokson-Jokson et Sinovax.

Aussi, le numéro 1 de l’INRB a fait savoir que tous ces vaccins sont efficaces pour lutter contre le Coronavirus et appelle la population à ne pas se laisser manipuler par l’intox.

La rédaction

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s