« La conséquence inévitable du cap extrêmement russophobe que poursuit l’actuelle administration américaine ». La Russie a annoncé ce mardi des sanctions contre Joe Biden et plusieurs hauts responsables américains, dont le secrétaire d’Etat Antony Blinken.

La raison ? Les mesures punitives de Washington contre Moscou en lien avec l’Ukraine ​depuis plusieurs jours.

Cette décision « est la conséquence inévitable du cap extrêmement russophobe que suit l’actuelle administration américaine », a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

La nature exacte des sanctions n’a pas été précisée, le ministère russe se contentant de dire qu’elles étaient prises « selon le principe de la réciprocité ».

En réaction à l’intervention militaire russe en Ukraine, les États-Unis ont notamment interdit l’entrée sur leur territoire au président russe Vladimir Poutine et à son chef de la diplomatie, Sergueï Lavrov, et annoncé une multitude de sanctions économiques.

Selon les informations à notre possession, Au total 13 personnalités américaines sont visées par ces sanctions, dont la nature exacte n’a pas été précisée.

D’après l’agence de presse russe d’État Tass, le secrétaire à la Défense Lloyd Austin et le chef d’État-major des armées Mark Milley sont également visés.

Rédaction IM

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s