Le 14 avril 1912, naufrage du « Titanic » dans l’Atlantic Nord : plus de 1500 morts.

Le « Titanic », paquebot britannique, avait été mis sur cale le 31 mars 1909 à Belfast (Irlande du Nord). A ce moment-là, il est présenté comme le plus luxueux et le plus grand paquebot de tous les temps. Le luxe intérieur est à l’avenant pour les premières classes du moins : piscine, bains turcs, gymnase, court de squash, électricité et chauffage dans toutes les chambres, escalier sculpté dans le style Art Nouveau, dôme lumineux, etc.

Les ingénieurs qui l’ont construit disent même qu’il est insubmersible du fait de sa double coque en plaques d’acier.

Le 10 avril 1912, à 13h30, le « Titanic » appareille de Southampton (Angleterre) pour son voyage inaugural qui doit le mener à New York, avec à son bord 2.207 personnes d’après les chiffres officiels : 885 membres d’équipage, 329 passagers de première classe, 285 en seconde et 706 en troisième. Mais le 14 avril, après seulement 5 jours de navigation et au large de Terre-Neuve où l’on recense plusieurs icebergs, la vigie voit trop tard la masse d’un iceberg vers 22h30 et l’officier de garde ne peut faire marche arrière. Il tente malencontreusement de l’éviter et le heurte sur le côté. Lentement, le « Titanic » prend l’eau sans qu’il soit possible de le sauver.

À minuit 20, le capitaine Smith ordonne l’évacuation du navire. Il va être englouti avec lui deux heures plus tard. Se brisant en deux, le paquebot sombre et repose depuis lors par 3800 mètres de fond. Seules 705 personnes sont sauvées et l’on recense 1.502 victimes. C’est la catastrophe maritime la plus médiatique de tous les temps.

Rédaction IM

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s