Normalisation du trafic aérien en RDC et mise en place effective de la nouvelle compagnie AIR CONGO, le Premier Ministre  Sama Lukonde fait accélérer le processus

Le  Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde ne ménage aucun effort pour normaliser et  améliorer le trafic aérien en République Démocratique du Congo et offrir à la population les meilleurs services possibles dans ce secteur. C’est dans cette optique que le chef du Gouvernement a reçu,  mardi 03 mai 2022, dans son cabinet de travail à la primature, une délégation de la compagnie Ethiopian Air Lines, conduite dans son office par le Ministre des Transports, Voies de Communication et de Désenclavement, Chérubin Okende, pour s’enquérir de l’évolution du dossier de partenariat RDC-Ethiopian Air Lines en vue de la création de la compagnie Air Congo.

A l’issue de leur séance de travail, Chérubin Okende a fait l’économie de la rencontre devant la presse, précisant que le partenariat portera essentiellement sur la fourniture par Ethiopian Air Lines de 7 aéronefs, sur un programme de maintenance et de renforcement des capacités ainsi que sur l’accompagnement de l’Autorité de l’Aviation civile de la République démocratique du Congo pour le respect des normes internationales concernant l’Aviation civile internationale et cela conformément aux orientations claires du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo qui veut voir la population bénéficier des meilleurs services dans ce secteur.

 » Le Gouvernement est en train de suivre les orientations de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’État concernant particulièrement le secteur des Transports, Voies de Communication et de Désenclavement.  Le chef de l’État nous a dit de tout mettre en œuvre pour que les transports aériens en RDC soient normalisés. Voilà pourquoi, en suivant aussi les orientations de Son Excellence, Monsieur le Premier Ministre, chef du Gouvernement, nous avons envisagé un partenariat stratégique avec le Groupe Ethiopian Air Lines. Ce partenariat stratégique met à notre disposition 7 aéronefs. Il y a aussi un programme de maintenance. Il y a le programme de renforcement des capacités. Il y a aussi le programme d’accompagnement de l’Autorité de l’Aviation civile de la République démocratique du Congo pour le respect des normes internationales concernant l’Aviation civile internationale », a-t-il dit.

Le ministre des Transports, Voies de Communication et de Désenclavement assure que le Gouvernement, qui a approuvé ce projet de partenariat, s’active pour mettre sur pied Air Congo en vue de normaliser le transport aérien au pays.

 » Nous sommes à pied d’œuvre, après l’approbation de ce projet par le Gouvernement pour la création d’un nouveau véhicule qui sera dénommé Air Congo. A cette étape, j’ai eu l’honneur de recevoir le numéro 1 du Groupe Ethiopian Air Lines pour mettre en œuvre ce projet de Air Congo. Cela veut dire que nous avons une feuille de route que nous avons conçue, que nous allons mettre en pratique. Donc, il était tout à fait normal que nous présentions, à cette occasion, des civilités à Son Excellence, Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, que nous le tenions largement informé du processus de mise en œuvre de Air Congo. Voilà l’objet de l’audience que Son Excellence, Monsieur le Premier Ministre a bien voulu nous accorder », a poursuivi Chérubin Okende.

Ce, avant d’affirmer que le Premier Ministre tient à sortir le pays de son insignifiance de depuis plus de 3 décennies et que son l’impulsion en tant que chef du Gouvernement, donne au ministre davantage de la détermination de relever les défis qui se posent à son secteur.

Pour sa part, le numéro 1 de la firme Ethiopian Air Lines, Mesfin Tasew,  s’est dit heureux d’être reçu par le chef du Gouvernement afin de pouvoir rassurer le gouvernement congolais de la détermination du Groupe Ethiopian Air Lines à pouvoir faire le partenariat stratégique avec la RDC d’autant qu’il y a nécessité de pouvoir desservir non seulement le pays au niveau national mais aussi dans la région. Il dit avoir dans sa vision, la possibilité de pouvoir utiliser le vol international. Il dit aussi se saisir de cette opportunité qu’offre le Premier Ministre à sa firme pour travailler avec le ministère des Transports, Voies de Communication et de Désenclavement et démontrer son engagement ferme à pouvoir mettre sur pied une société aérienne digne de son nom.

Rédaction IM

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s