Les troupes de Moscou ont poursuivi leur progression autour des villes stratégiques de Severodonetsk et Lyssytchansk, dans l’est de l’Ukraine.

Les troupes russes poursuivent leur avancée dans l’est de l’Ukraine. Une raffinerie est frappée par un drone en Russie. Le chancelier allemand appelle à préparer un « plan Marshall » pour reconstruire le pays dévasté par l’invasion. Franceinfo revient sur ce qu’il faut retenir de la journée.

Les troupes russes continuent de progresser dans l’est ukrainien

Les forces de Moscou avancent vers les villes stratégiques de Severodonetsk et Lyssytchansk. L’artillerie russe « détruit complètement » Lyssytchansk, selon des informations livrées par des responsables ukrainiens. Un représentant des séparatistes prorusses a affirmé que les forces ukrainiennes défendant les deux communes étaient sur le point d’être encerclées, après des semaines de combats.

Un représentant militaire a également affirmé à la télévision russe que les forces ukrainiennes avaient été encerclées dans les villages de Hirske et Zolote, au lendemain de la prise de la localité voisine de Tochkivka. La poche de résistance ukrainienne autour de Lyssytchansk et Severodonetsk est la seule qui échappe encore aux forces russes dans la région de Louhansk.

Au moins 22 000 personnes sont mortes à Marioupol depuis le début de l’invasion, selon le maire

Le maire ukrainien Vadim Boychenko a qualifié cette estimation de « prudente », lors d’une conférence de presse. « C’est bien davantage qu’en deux ans d’occupation par l’Allemagne nazie », a ajouté le responsable.
Toujours selon lui, 100 000 personnes vivent encore dans cette ville désormais contrôlée par l’armée russe, 50 000 sont en Russie et 40 000 dans d’autres pays. La ville industrielle et ses habitants ont été assiégés et bombardés par les forces russes pendant plusieurs semaines.

Une attaque de drone suspectée contre une raffinerie russe

Un incendie s’est déclaré mercredi dans une raffinerie de pétrole située dans une région de Russie frontalière de l’Ukraine. « Selon une version, l’incendie a été causé par une attaque de drones sur les installations techniques de l’usine.

Des fragments appartenant à deux drones ont été trouvés sur le territoire » de la raffinerie, a déclaré sur Telegram le gouverneur de la région de Rostov-sur-le-Don, Vassili Goloubev, sans autre précision.
D’après lui, l’incendie n’a fait aucune victime et a été éteint en fin de matinée. Les opérations de la raffinerie seront suspendues jusqu’aux conclusions d’une enquête pour évaluer l’étendue des dégâts, a-t-il ajouté.

Olaf Scholz appelle à un « plan Marshall » pour reconstruire l’Ukraine

Le chancelier allemand a montré en exemple le plan de reconstruction de l’Europe qui avait été établi par les Etats-Unis après la Seconde Guerre mondiale, lors d’un discours devant les députés d’outre-Rhin. « Comme l’Europe dévastée par la Seconde Guerre mondiale, l’Ukraine a aujourd’hui besoin d’un plan Marshall pour sa reconstruction », a-t-il déclaré, ajoutant que celle-ci coûtera « plusieurs milliards » et s’étalera sur « plusieurs générations ».

Le responsable allemand, qui s’était rendu en Ukraine la semaine dernière avec ses homologues français et italien, a également rappelé l’ampleur du soutien déjà accordé à Kiev par l’UE. Il a ajouté que ce nouveau « plan Marshall » ne sera « possible qu’en unissant nos forces, en collaboration avec les organisations financières internationales, avec d’autres grands pays donateurs et avec d’autres organisations internationales ».
« La vérité, c’est que nous sommes encore loin de négociations entre l’Ukraine et la Russie parce que Poutine croit encore en la possibilité de pouvoir dicter la paix », a jugé Olaf Scholz. Il a donc invité les Occidentaux à « maintenir fermement le cap » du soutien à Kiev à travers les sanctions, l’assistance financière et « des livraisons d’armes ».

L’UE doit « se montrer à la hauteur » et accorder le statut de candidat à l’Ukraine et à la Moldavie, selon la présidente de la Commission

C’est une « responsabilité historique ». La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a de nouveau appelé les Etats membres de l’Union européenne à « se montrer à la hauteur » et accorder à l’Ukraine et à la Moldavie le statut de candidat à l’entrée dans l’UE, dans un discours lors du sommet européen.

Selon Bruxelles, l’Ukraine « a déjà mis en œuvre environ 70% des règles, normes et standards de l’UE », même si un « travail important reste à faire », notamment en matière de lutte contre la corruption. La Géorgie, qui espérait également rejoindre l’UE, devra encore mener des réformes, selon l’avis de la Commission.

La rédaction infosmonde.net

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s