Le Président de la République Démocratique du Congo Felix Tshisekedi a rappelé lors de la derniere reunion du conseil des ministres tenue le vendredi 29 juillet 2022, que le gouvernement congolais et la MONUSCO ont signé un plan de retrait pour 2024.

Déjà, la mission onusienne s’est retirée dans certaines provinces dont le Kasai et le Tanganyika.

II a déploré les morts des manifestants congolais et des casques bleus. Il condamne les violences et les attaques des installations de la MONUSCO et demande une enquête conjointe pour déterminer les responsabilités et poursuivre en justice les instigateurs.

Pour le chef de I’Etat Félix Tshisekedi, « il ne faudra pas que les ennemis de la RDC profitent de la situation pour condamner notre pays. Le droit de manifester étant reconnu par nos lois et textes réglementaires, cela devrait se faire sans violence ni casses. »

Il dit comprendre le ras-le-bol des jeunes vis-a-vis de la guerre d’agression dont est victime notre pays.

Par ailleurs, le Président de la République a diligenté conduite par le VPM de l’intérieur qui aussitôt interrompu sa participation au une mission gouvernementale.

L’objectif de cette mission est l’évaluation de la situation globale, la compassion envers les familles éplorées et la solidarité avec l’ensemble de la population au regard des derniers événements malheureux qui se sont produits dans les différentes entités à l’Est dela RDC.

Rédaction Infosmonde.net

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s