Le gouvernement de la République Démocratique du Congo vient de revoir à la hausse le bilan officiel des manifestations anti-MONUSCO et de la fusillade de Kasindi impliquant les casques bleus de la mission onusienne.

Selon le porte-parole du gouvernement, au total trente-six personnes sont décédées et cent soixante-dix blessé.
Ce bilan a été publié lundi 1er août à l’issue de la réunion de crise présidée par Félix Tshisekedi à Kinshasa.

«Dans son rapport, la commission spéciale conduite par le VPM (Vice-premier ministre) de l’intérieur a donné un bilan humain de trente-six morts répartis comme suit : treize à Goma, treize à Butembo dont quatre casques bleus, quatre morts à Uvira, trois morts à Kanyabayonga et trois morts à Kasindi », a rapporté, le porte-parole du Gouvernement, Patrick Muyaya.
Le Président de la République a fait part de « sa totale désapprobation du comportement des casques bleus à la base de ces incidents et de la nécessité de s’assurer que les coupables soient sévèrement sanctionnés », a-t-il fait savoir.

Pendant la réunion, le président de la République a aussi fait part de son entretien avec le Secrétaire général de l’ONU qui lui a exprimé ses vives condoléances après les incidents graves survenus à la frontière entre la RDC et l’Ouganda.

Le Président Félix-Antoine Tshisekedi a rappelé au Secrétaire général de l’ONU que le retrait du M23 de toutes les localités actuellement occupées conformément aux communiqués de Nairobi, à la feuille de route de Luanda et à la déclaration du Conseil de sécurité des Nations unies du 1er juin 2022 est une condition nécessaire à la baisse de la tension.

Rédaction Infosmonde.net

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s