En marge de la de la 8ème TICAD qui débute ce samedi le 27 août 2022 à Tunis où il séjourne, le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, a eu une séance de travail avec une délégation du PNUD (Programme des Nations-Unies pour le développement ) conduite par son administratrice adjointe, Ahunna Eziakonwa.

Au cours de cette rencontre, il a été question du programme de développement local des 145 territoires, où le PNUD est l’une des agences d’exécution et de la possibilité d’élargir à 10 le nombre des pays bénéficiaires du soutien en vue de permettre aux jeunes entreprises congolaises dirigées par les femmes et les jeunes de tirer profit du financement disponible accordé par le PNUD pour leur développement.

Le Ministre du Plan, Christian Mwando l’a déclaré à la presse dans le point qu’il a fait de cette rencontre.  

 » L’administratrice adjointe du PNUD a tenu à rencontrer le Premier Ministre pour plusieurs raisons. La première, c’est pour le remercier sur le travail qui est fait sur le programme de développement local des 145 territoires, où le PNUD est l’une des agences d’exécution. Le Premier Ministre lui a fait l’état de l’évolution des travaux, notamment avec le PNUD. Elle a rassuré de son soutien pour accélérer les travaux en vue de pouvoir les livrer au plus tard dans les 4 à 6 mois qui viennent.

Il a été question notamment du financement. Il est question qu’eux-mêmes aussi nous aident à avoir plus de financement du fait que nous avons fait montre de confiance vis-à-vis des institutions internationales. Elle a également fait part au Premier Ministre de la possibilité qu’il y a pour aider les entreprises qui démarrent, notamment les entreprises qui sont dirigées par les femmes et les jeunes pour lesquelles, il y a une disponibilité des fonds de plus d’1 milliard de dollars américains qui sont disponibles pour 8 pays. Le Premier Ministre lui a fait remarquer que dans les 8 pays, la RDC n’était pas retenue. Elle a promis de faire un effort pour étendre les admis à 10 pays, dont la RDC pourrait éventuellement faire partie. Des séances de travail seront organisées en RDC avec une équipe qu’elle va envoyer, qui va travailler avec le ministère des PME et une commission notamment du ministère du Plan aussi pour voir les conditions d’admissibilité de notre pays pour bénéficier de ces fonds pour les jeunes entrepreneurs et les femmes », a-t-il expliqué.

Pour Christian Mwando Nsimba,  si ce processus d’élargissement et d’intégration de la RDC, aboutissait, cela constituerait un réel dividende tiré par le gouvernement de sa participation à la 8ème TICAD de Tunis.

 » Bien entendu, avec ce rendez-vous ferme, cette équipe mixte qui va travailler, et cette promesse d’étendre ce financement au Congo, si cela aboutissait, ce sera un dividende de notre participation à  TICAD », a-t-il conclu. 

Rédaction Infosmonde.net

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s