Le coup d’Etat est confirmé au Burkina Faso. Le capitaine Ibrahim Traoré est le désormais nouvel homme fort du pays après avoir destitué le président Paul Damiba.

La situation est restée très confuse jusqu’au début de la soirée à Ouagadougou au Burkina Faso. Tôt dans la matinée de ce vendredi, des tirs ont été entendus dans le quartier de la présidence.

La psychose sur le possible renversement du président de la transition Paul Damiba s’était depuis développée dans le pays.

Dans la journée, un communiqué publié dans le compte Facebook du Président Damiba appelé la population à « observer la plus grande prudence » et à « rester calme ». Le Président avait, en même temps, annoncé l’ouverture des négociations avec les mutins.

Pour le porte-parole du gouvernement, Lionel Bilgo, il s’agissait d’une « crise militaire de certaines unités, sur la base de revendications liées à des primes et à certains traitements », a-t-il déclaré auprès de nos confrères de  l’agence france presse (AFP).

La rédaction Infosmonde.net

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s